juillet 3, 2022

lalowe.ga

Restez au courant des derniers développements de la France sur le terrain

La France lance trois satellites CERES sur la fusée Arianespace Vega

Stuttgart, Allemagne – Trois satellites militaires français de renseignement sur les signaux sont désormais dans l’espace, lancés avec succès mardi matin sur la fusée spatiale Ariane Vega depuis la base spatiale du pays en Guyane française.

Connue sous le nom de CapacitÉ de Reenseignement Électromagnétique Spatiale ou CERES, la galaxie permettra à la France de mieux collecter des renseignements à partir de sources électromagnétiques dans l’espace, a annoncé mardi le ministère de la Défense du pays dans un communiqué.

Le ministère a déclaré que les trois satellites seraient placés sur l’orbite basse de la Terre à une distance de 700 km. Cela permettra à la France de collecter des données auparavant inaccessibles à partir de capteurs terrestres, maritimes ou aériens, et permettra aux militaires du pays de s’adapter rapidement et efficacement aux nouveaux scénarios opérationnels.

« Le CERES permettra de détecter et de fournir des fonctionnalités techniques depuis l’espace, des radars, des équipements radio ou de communication », a précisé le ministère. Tous les systèmes météorologiques sont opérationnels 24 heures sur 24 et sont capables de collecter des renseignements électromagnétiques partout dans le monde.

Mardi, la ministre de la Défense Florence Barley a salué le lancement réussi du pays pour démontrer davantage de souveraineté et d’indépendance stratégique dans l’espace. « La France consolide sa force dans l’industrie aérospatiale en combinant les technologies et les ressources de certains pays dans le monde », a-t-il déclaré.

Airbus Defence & Space est le maître d’œuvre du projet CERES de 450 millions d’ER (510 millions de dollars) et est responsable de la division charge utile et utilisateur sol de Thales Defence Mission Systems.

READ  30 Meilleur test ballon baudruche en 2022: après avoir recherché des options

Ces satellites seront exploités et surveillés par le Centre national d’études spatiales (CNES) français, tandis que la Direction générale de l’armement (DGA) française aura la responsabilité de l’ensemble du projet.

CERES est l’un des nombreux projets de développement de satellites financés en vertu de la loi de programmation militaire 2019-2025 du pays. L’armée française prévoit de dépenser 646 millions d’euros dans l’espace en 2022.. En outre, l’Air and Space Force prévoit de terminer sa suite de satellites d’observation de la Terre CSO en 2022 avec le lancement du troisième système.

Le premier système Syracuse IV a été lancé le 23 octobre sur la fusée Ariane 5 et sera mis à niveau vers le système Syracuse III actuel, offrant une meilleure connectivité pour les opérations multi-domaines.

Lancé mardi depuis le Centre spatial guyanais de Crowe, en Guyane française, il s’agira du troisième lancement de Vega en 2021 et de la 12e mission aérospatiale cette année.

Vivienne Machi est une journaliste basée à Stuttgart, en Allemagne, qui contribue à la couverture européenne de Defence News. Il a précédemment fait des reportages pour le National Security Magazine, le Defense Daily, via satellite, la politique étrangère et le Dayton Daily News. Nommé meilleur jeune journaliste de la défense aux Defence Media Awards 2020.