septembre 22, 2021

lalowe.ga

Restez au courant des derniers développements de la France sur le terrain

La France rend le “Covit Pass” obligatoire pour tous les bars et restaurants

La France L’été en France se passe à manger avec des amis, à boire et à regarder les gens dans les cafés-terrasses – mais depuis lundi, seuls ceux qui ont été vaccinés ou récemment testés négatifs pour COVID-19 peuvent le faire.

La Cour suprême de France a confirmé jeudi une nouvelle loi imposant l’affichage du “Covit Pass” dans les cafés, bars et restaurants alors que le pays lutte contre une infection par le virus corona de quatrième vague.

La nouvelle loi exige que les agents de santé soient vaccinés à la mi-septembre sous peine de suspension sans solde.

Une pompe au taux de vaccination

La certification du vaccin ou la preuve d’un récent test PCR ou antigénique négatif est déjà requise pour les rassemblements de 50 personnes ou plus, tels que le Kovit Pass, les concerts, les musées et les cinémas.

La colère suscitée par la nouvelle loi a fait descendre 204 000 manifestants dans les rues de France samedi dernier.

Mais la prise de conscience que toute vie sociale nécessite désormais un laissez-passer a également déclenché une énorme augmentation du nombre de personnes à la recherche de vaccins. Le même jour que la manifestation du week-end dernier, deux fois plus de personnes ont fait la queue pour se faire vacciner.

Depuis que le président Emmanuel Macron a annoncé les nouvelles lois le mois dernier, 427 000 personnes en moyenne ont été vaccinées chaque jour. 53% de la population française est désormais totalement vaccinée.

Choix contre la loi

Mais les obligations en matière de santé sont devenues la loi, incitant certains manifestants, y compris le groupe mère et fille d’agents de santé, à descendre dans la rue, déclarant aux journalistes qu’ils ne croyaient pas et ne voulaient pas de vaccins à ARNm. Ils sont obligés de faire quelque chose qui, selon eux, devrait être un choix personnel.

READ  Biden France et l'UE en colère contre l'initiative de la Nouvelle-Australie et du Royaume-Uni

D’autres ont admis avoir été vaccinés, mais se sont opposés à ce qu’on leur dise qu’ils devaient le prouver chaque fois qu’ils voulaient prendre une tasse de café.

Les manifestations ont attiré une population diversifiée, dont beaucoup n’avaient rien d’autre que leur position contre le col. Il y avait ceux qui s’opposaient à ce qu’ils appelaient les mesures de contrôle et les jeunes qui se sentaient isolés par les nouvelles règles.

Ils ont tous une chose en commun, comme le montrent clairement les banderoles et les slogans, et ils sont largement opposés à la politique du président Macron et à la politique.

Les vaccins en France sont désormais disponibles pour les plus de 12 ans, cependant, on s’inquiète toujours du fait que les moins de 18-30 ans en prennent moins. C’est en partie parce que les nouvelles antérieures selon lesquelles ils étaient éligibles pour la dernière dose, mais que les jeunes étaient moins susceptibles d’attraper le virus corona ou de tomber gravement malades, ont laissé leur marque même avec l’avènement d’une variante delta plus grave. .

Les responsables de la santé affirment qu’il y a actuellement six cas pour 1 000 personnes âgées de 20 à 29 ans, ce qui est trois fois plus élevé que la moyenne nationale pour les nouvelles infections.