octobre 22, 2021

lalowe.ga

Restez au courant des derniers développements de la France sur le terrain

La France trouve une variante corona rare à Bordeaux, toutes les races de vaccins

Bordeaux: La ville française de Bordeaux va rapidement trouver des vaccins pour les habitants d’un quartier, après près de 50 personnes testées positives pour la variante “très rare” de Covit-19, ont indiqué à l’AFP des responsables de la santé.

Tous les résidents adultes du quartier North Bagallan de la ville auront un accès “inconditionnel” aux coups “ce week-end ou au début de la semaine prochaine”, a déclaré Patrick Dehail, conseiller médical de la Régie régionale de la santé.

«Nous travaillons avec le (ministère de la Santé) pour obtenir les doses supplémentaires requises», a déclaré Dehill, ajoutant que l’effort local accru sera ensuite étendu à la région plus large de Bordiac.

«Nous parlons déjà d’une variante qui a été identifiée au niveau national, mais c’est très rare jusqu’à présent», a-t-il ajouté.

Au moins 46 personnes du quartier bordelais ont été touchées par la maladie, et un test de masse a été lancé vendredi pour découvrir davantage de cas. Jusqu’à présent, aucune des victimes n’a été admise à l’hôpital.

Nommée VOC 20I / 484Q, cette souche est associée à la variante britannique Covit-19, mais avec des mutations supplémentaires.

Cette mutation, (E484K), est réalisée par des variétés sud-africaines et brésiliennes, et on soupçonne qu’elle peut réduire l’immunité aux infections passées ou à celles acquises par certains vaccins.

Cependant, Dehail a déclaré qu’il n’y avait «aucune raison» pour l’instant d’indiquer si le variant était résistant aux vaccins ARNM fabriqués par Pfizer ou Moderna, ou s’il causait une forme plus sévère de Covid-19.

Cette variation se retrouve dans le nord de la région parisienne et à Bordeaux dans le sud-ouest de la France.

READ  McPhee présélectionne un site en France pour sa gigafactory d'électrolyseurs

Dans l’ensemble de la France, les vaccins sont jusqu’à présent limités aux plus de 50 ans, bien que ceux qui ne font pas partie de cette tranche d’âge peuvent enregistrer des sites inutilisés qui ne sont pas annoncés à court terme. Tous les adultes seront éligibles aux vaccinations en France à partir du 31 mai.