mai 25, 2022

lalowe.ga

Restez au courant des derniers développements de la France sur le terrain

La Turquie met en garde contre les navires de guerre en transit depuis son détroit  Nouvelles de la crise russo-ukrainienne

La Turquie met en garde contre les navires de guerre en transit depuis son détroit Nouvelles de la crise russo-ukrainienne

Ankara affirme mettre en œuvre l’accord de 1936 sur le passage maritime entre la Méditerranée et la mer Noire en temps de guerre.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que son pays avait mis en garde la communauté internationale contre le transit de navires de guerre par le détroit du pays depuis le début de la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

Dimanche, il a déclaré qu’Ankara mettait en œuvre un accord international sur le passage maritime dans la mer Noire. En vertu de la convention de Montreux de 1936, la Turquie contrôle les détroits des Dardanelles et du Bosphore qui relient la Méditerranée et la mer Noire et peut restreindre le passage des navires de guerre en temps de guerre ou en cas de menace.

Cavusoglu a déclaré, dans des déclarations diffusées par l’agence publique Anadolu, que la Turquie n’avait jusqu’à présent reçu aucune demande d’aucun pays pour que des navires de guerre traversent le détroit turc depuis le début de la guerre russo-ukrainienne la semaine dernière.

Kiev a appelé Ankara la semaine dernière à activer l’accord international et à empêcher le passage des navires de guerre russes de la Méditerranée à la mer Noire.

Le Bosphore et les Dardanelles relient la mer Égée (une partie de la Méditerranée), Marmara (la mer intérieure de la Turquie) et la mer Noire, à partir de laquelle la Russie a lancé une incursion sur la côte sud de l’Ukraine.

L’accord de 1936 donne à Ankara le droit d’empêcher les navires de guerre d’utiliser les Dardanelles et le Bosphore en temps de guerre et en cas de menaces contre la Turquie.

READ  La Chine veut éviter les sanctions américaines à cause de la guerre russe
Carte de la Turquie bloquant les navires de guerre du détroit le 1er mars 2022(Al Jazeera)

« Nous avons alerté les deux pays de la région et d’ailleurs de ne pas faire traverser de navires de guerre à travers la mer Noire », a déclaré Cavusoglu. « Nous mettons en œuvre la Convention de Montreux. »

Au moins six navires de guerre russes et un sous-marin auraient traversé le détroit turc ce mois-ci.

L’annonce de Cavusoglu est intervenue peu de temps après que le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé le même jour que son gouvernement utiliserait « l’autorité accordée à notre pays en vertu de la convention de Montreux concernant le passage maritime dans le détroit d’une manière qui empêche la crise de s’aggraver ».

Il a réaffirmé que la Turquie n’abandonnerait pas ses relations avec la Russie ou l’Ukraine.

« Nous n’abandonnerons pas nos intérêts nationaux, mais nous n’ignorerons pas les équilibres régionaux et mondiaux. Nous disons que nous n’abandonnerons ni l’Ukraine ni la Russie », a-t-il déclaré.

La Turquie, membre de l’OTAN, a cherché à équilibrer ses engagements occidentaux avec ses liens étroits avec Moscou et, dimanche, n’avait pas décrit la situation en Ukraine comme une guerre.

Erdogan a déclaré lundi qu’il considérait l’attaque de la Russie sur le territoire ukrainien comme inacceptable et a appelé à des négociations de bonne foi de toutes les parties.