juin 30, 2022

lalowe.ga

Restez au courant des derniers développements de la France sur le terrain

Les athlètes étrangers avec des tirs hors UE peuvent concourir en France

Les athlètes étrangers entièrement vaccinés contre le coronavirus dans leur pays sont autorisés à concourir en France – quels que soient les coups qu’ils ont

Les athlètes étrangers entièrement vaccinés contre le coronavirus dans leur pays sont autorisés à concourir en France – quels que soient les vaccins qu’ils ont reçus – tant qu’ils restent dans une bulle sanitaire à leur arrivée, a déclaré le ministre français des Sports.

Depuis que la France a introduit le mois dernier un soi-disant laissez-passer vaccinal rendant la vaccination obligatoire pour accéder aux sites sportifs et concourir, il n’était pas clair si les piqûres COVID-19 qui n’ont pas été approuvées dans l’Union européenne seraient acceptées.

Dans un message à l’Associated Press mardi, le ministre des Sports a déclaré que les athlètes vaccinés étrangers « avec un schéma de vaccination complet dans leur pays » peuvent concourir tant qu’ils respectent un protocole de bulle sanitaire comprenant un test dans les 24 heures avant le début de leur compétition.

Cela signifie que les vaccins qui ne font pas partie du portefeuille de l’UE, comme le Spoutnik V russe ou les deux piqûres chinoises de Sinovac et Sinopharm, seront acceptés par les autorités françaises.

L’UE a jusqu’à présent approuvé cinq vaccins COVID-19, dont Novavax, Pfizer-BioNTech, Moderna, Johnson & Johnson et AstraZeneca.

Le ministère des sports a indiqué que les athlètes qui attendent encore une injection de rappel dans leur pays pourront également participer à des événements internationaux en France en respectant le même protocole.

« Ces mesures permettent à tous les sportifs vaccinés, d’où qu’ils viennent, de participer aux compétitions en France tant qu’une bulle sanitaire est mise en place sous l’autorité de l’organisateur », précise le ministère.

READ  L'acteur français Gaspard Uliel, 37 ans, est mort dans un accident de ski

En vertu de la loi française visant à exclure les non-vaccinés des stades, restaurants, bars et autres lieux publics, le pass vaccin du pays est obligatoire pour entrer dans les stades, théâtres ou expositions pour tous les spectateurs, pratiquants, professionnels français ou étrangers.

Des exceptions peuvent être accordées aux athlètes non vaccinés. Mais à partir de février Le 15 janvier, toute personne non vaccinée contre le coronavirus devra prouver qu’elle a été testée positive au COVID-19 au cours des quatre mois précédents, en baisse par rapport à la fenêtre actuelle de six mois.

___

Suivez la couverture pandémique d’AP sur https://apnews.com/hub/coronavirus-pandemic

Droits d’auteur © 2022 L’Associated Press. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, écrit ou redistribué.