mai 18, 2022

lalowe.ga

Restez au courant des derniers développements de la France sur le terrain

Une explosion solaire massive capturée par un vaisseau spatial à énergie solaire

Éruption solaire géante en orbite solaire SOHO

Solar Orbiter et Soho vue de l’éruption géante – gros plan. Crédit : Solar Orbiter Team / EUI, SOHO / LASCO, ESA et NASA

Agence spatiale européenne /[{ » attribute= » »>NASA Solar Orbiter spacecraft has captured the largest solar prominence eruption ever observed in a single image together with the full solar disc.

Solar prominences are large structures of tangled magnetic field lines that keep dense concentrations of solar plasma suspended above the Sun’s surface, sometimes taking the form of arching loops. They are often associated with coronal mass ejections, which if directed towards Earth, can wreak havoc with our technology and everyday lives.

Ce dernier événement s’est produit le 15 février 2022 et s’est étendu sur des millions de kilomètres dans l’espace. L’éjection de masse coronale n’était pas dirigée vers la Terre. En fait, il se détourne de nous. Il n’y a aucune trace de l’éruption sur le disque solaire faisant face au vaisseau spatial – qui s’approche actuellement de la ligne de la Terre et du Soleil – ce qui signifie qu’il doit provenir du côté du Soleil qui nous fait face.

Solar Orbiter capture une explosion solaire géante

L’image Extreme Ultraviolet Imager du Full Sun Imager à bord du vaisseau spatial Solar Orbiter de l’ESA/NASA a capturé une explosion solaire géante le 15 février 2022. Les proéminences solaires sont de grandes structures constituées de lignes de champ magnétique imbriquées qui maintiennent des concentrations denses de plasma solaire en suspension au-dessus de la surface. . La surface du Soleil prend souvent la forme d’anneaux arqués. Il s’agit de la plus grande éruption solaire notable jamais observée sur une seule image avec le disque solaire complet. Crédit : Solar Orbiter/EUI Team/Agence spatiale européenne et NASA

Les photos ont été prises par « Full Sun Imager » (FSI) de . Imagerie UV extrême (EUI) sur le Solar Orbiter. Le FSI est conçu pour observer le disque solaire complet même lors de passages proches du Soleil, comme lors du prochain couloir du périhélie le mois prochain. Lors de l’approche la plus proche le 26 mars, qui verra le vaisseau spatial passer à moins de 0,3 fois la distance entre le Soleil et la Terre, le Soleil remplira une bien plus grande partie du champ de vision du télescope. Pour le moment, il y a encore beaucoup de « marge de largeur » ​​autour du disque, ce qui permet au FSI de capturer des détails étonnants sur environ 3,5 millions de km, soit cinq fois le rayon du Soleil.

READ  Les fossiles de Stegosaurus découverts ont un "étrange mélange de caractéristiques"

D’autres télescopes spatiaux tels que satellite ESA/NASA SOHO . Vous voyez souvent une activité solaire comme celle-ci, mais soit plus près du soleil, soit plus loin par la membrane, qui bloque l’éblouissement du disque solaire pour permettre des images détaillées de la couronne elle-même. Ainsi, la proéminence observée par le Solar Orbiter est le plus grand événement de ce type capturé dans un seul champ de vision avec le disque solaire, ouvrant de nouvelles possibilités pour apprendre comment des événements tels que ceux-ci se rapportent au disque solaire pour la première fois. À la fois, SOHO Il peut fournir des vues complémentaires à de plus grandes distances.

D’autres missions spatiales ont également observé l’événement, notamment la sonde solaire Parker de la NASA. La semaine prochaine, Solar Orbiter et Parker Solar Probe effectueront des observations personnalisées conjointes lors du passage du périhélie de Parker.

Même les engins spatiaux non dédiés à la science solaire ont ressenti leur explosion – Agence spatiale européenne /[{ » attribute= » »>JAXA BepiColombo mission, currently in the vicinity of Mercury’s orbit – detected a massive increase in the readings for electrons, protons, and heavy ions with its radiation monitor.

And while this event did not send a blast of deadly particles towards Earth, it is an important reminder of the unpredictable nature of the Sun and the importance of understanding and monitoring its behavior. Together with ESA’s future dedicated space weather mission Vigil, which will provide unique views of events like these, we can better protect our home planet from the Sun’s violent outbursts.

READ  Les astronomes ont observé des particules cosmiques accélérer comme jamais auparavant