octobre 22, 2021

lalowe.ga

Restez au courant des derniers développements de la France sur le terrain

Une Révolution française – 5 choses que la RL française doit accomplir avant 2025

Malgré le retard inévitable de la Coupe du monde de cette année, il semble que tous les systèmes se dirigent vers 2025. Dans quatre ans, il rentrera vraiment à la maison. ‘It’ Trophée Paul Barrière et Maison France.

Quoi qu’il en soit, je me sentais il y a quatre ans dans cette église, mais comme l’Australie ne veut pas accueillir de matchs (ni en fait aucune ligue internationale de rugby), la France devrait être la prochaine étape, mais une belle opportunité pour un jeu interdit qui présente un grand danger.

Avant cette date, il reste quatre ans pour assurer le succès du jeu, et pour ce faire, voici cinq choses que la Ligue française de rugby doit réaliser avant d’ouvrir le tournoi en France en 2025.

1. La deuxième équipe de France en Super League

Ce n’est pas un génie absolu, ce n’est pas négociable si la ligue de rugby de l’hémisphère nord veut survivre (laissez-la prospérer). Le verrouillage de deux équipes françaises au Sri Lanka est essentiel à la présence commerciale et télévisuelle du jeu en France et sur le continent.

Compte tenu d’au moins trois matchs alléchants de la meilleure ligue de rugby en vol vers le catalan et Toulouse, la capacité d’en transporter un sur la route serait énorme. SL contre Wigan à Barcelone. Imaginez pouvoir faire tourner ce troisième match Catalan contre Toulouse à travers la région catalane de la France ou de l’Espagne pour améliorer le jeu.

Alors que le besoin d’impulsion d’image pour la Super League s’aggrave, l’inclusion de la ville de Toulouse et le nouveau jeu compétitif affecteront l’hémisphère nord RL Les gens peuvent être contre les propriétaires, mais il faut enfermer au moins deux équipes françaises sur le premier vol de la Ligue européenne de rugby.

2. Une présence médiatique constante

La ligue française de rugby a fait de bonnes choses au cours de la saison 2020/21 en utilisant le marasme de la ligue de rugby pour proposer des matchs en ligne afin d’atteindre un public mondial. Maintenant, bien que le streaming ne soit pas économiquement réalisable, l’émission hebdomadaire des faits saillants d’Elite 1 est tout à fait possible.

Les téléspectateurs australiens ou anglais n’ont plus à courir après les streams, mais nous avons une émission hebdomadaire sur la chaîne YouTube de la Fédération française pour suivre les temps forts, les interviews de joueurs et les profils de clubs.

Fournir un plan cohérent pour ceux en France et hors de France afin d’avoir un plan cohérent pour gérer la Ligue française de rugby tout au long de la saison permettra à la Ligue française de rugby de gagner (et de conserver) un nouveau public sans exiger un grand engagement de leurs spectateurs. Il peut également fournir une passerelle pour les nouveaux sponsors et la participation à des événements majeurs.

3. Événements d’élite

Les gens ont souvent parlé de la façon dont le jeu devrait créer des « événements » qui transcendent les fans traditionnels ou donnent aux nouveaux arrivants une place dans le jeu. Il y a deux pré-événements en France, la Grande Finale Elite 1 et la Finale Lord Derby. Évidemment, cela n’est peut-être pas possible avec Govt cette année, mais voici l’occasion idéale de montrer les faits saillants susmentionnés pour insérer sans pitié des billets pour ces deux finales.

Il y a toujours un marché pour les jeux qui peuvent créer des événements arrêtés, qui sont peut-être les deux seuls matchs de la ligue de rugby que certains Français vont voir cette année-là, mais s’ils pouvaient créer une telle culture, ce serait un énorme coup de pouce Au jeu.

4. Élargir Elite1

L’ambition déjà affichée de l’infatigable Luke Lacoste était que la qualité cette année soit de bonne qualité, et qu’elle produise des jeux de haute qualité. Utiliser un joueur de retour au jeu anglais comme tremplin (voir Pat Moran et Gigot) est un avantage, mais perdre les meilleurs joueurs au milieu affecte l’intégrité du tournoi.

De plus, les clubs qui sont censés aller en Super League cherchent à se déplacer (comme Carcassonne) dans la pyramide semi-pro-britannique, affaiblissant davantage la ligue française et engageant des coûts inutiles à consacrer au développement des jeunes. La réponse est simple, car elle ne s’applique pas à beaucoup dans le jeu britannique. C’est-à-dire donner à l’Elite 1 le même statut que le championnat RFL en ce qui concerne la promotion en Super League.

Cela signifierait étendre à 14 équipes pour assurer 2 équipes et 2 down, mais cela garantirait toujours deux équipes françaises en Super League, et encouragerait l’Elite 1 française en sérieux et en importance du jour au lendemain, et lui permettrait de grandir et d’attraper les aspirants français. équipes. Du coup, vous n’avez pas besoin de dépenser plus d’un million en tant qu’équipe de France pour atteindre le sommet du jeu, et cela semble être une aspiration qui peut être réalisée par tout investisseur intéressé.

5. Notre aide

Tout ce qui précède nécessitera un large soutien du jeu et du courage. Les Trois Grands aux Tournois Internationaux Annuels (en France) soutiennent la Ligue Européenne de Rugby pour profiter de l’opportunité historique de se réaffirmer, de rehausser le profil du jeu et d’enhardir le jeu anglais.

Tout ce qui précède est réalisable et faisable. Si cela peut être réalisé avant 2025, le négatif et la description de la chute autour du jeu seront complètement changés lorsque la France ouvrira ce tournoi. Il y a de fortes chances que la ligue de rugby ait le courage de le prendre?