mai 18, 2022

lalowe.ga

Restez au courant des derniers développements de la France sur le terrain

En vertu de la nouvelle loi française, les publicités automobiles doivent comporter des avertissements environnementaux

Les annonces automobiles devraient comporter des avertissements environnementaux et demander aux acheteurs potentiels d’envisager de marcher en vertu de la nouvelle loi française

  • Les publicités automobiles doivent comporter des avertissements environnementaux en vertu de la loi française pour lutter contre le réchauffement climatique
  • Cela fait partie de l’effort d’Emmanuel Macron pour contrôler les émissions de carbone
  • Cela précède une interdiction de treize ans des véhicules à essence en France


Les publicités automobiles en France sont obligées d’afficher des avertissements environnementaux et incitent les acheteurs à envisager le vélo, la marche, les transports en commun ou le covoiturage.

La nouvelle loi fait partie de l’initiative du président français Emmanuel Macron pour réduire les émissions de carbone avant l’interdiction de 2035 des véhicules à essence.

Il aidera les constructeurs automobiles avec la publicité télévisée, radio, imprimée et en ligne à choisir parmi trois termes de transport alternatif.

Les annonces automobiles en France devront afficher des avertissements environnementaux et obliger les acheteurs à envisager le vélo, la marche, les transports en commun ou le covoiturage en vertu des nouvelles lois. Émission de dioxyde de carbone

Le non-respect de la loi, qui entre en vigueur en mars, entraînera une amende de 42 000 £ par annonce (photo d'archive)

Le non-respect de la loi, qui entre en vigueur en mars, entraînera une amende de 42 000 £ par annonce (photo d’archive)

Le non-respect de la loi, qui entrera en vigueur en mars, entraînera une amende de 42 42 000 par annonce.

READ  La France célèbre prudemment le Pastil Day, assombrie par le virus

Les partisans espèrent que cette décision aidera la France à atteindre son objectif de réduire ses émissions de 40 % d’ici 2030. Mais les critiques ont accusé les autorités d’avoir « insulté » les conducteurs et de se moquer de l’ordre car il s’applique également aux véhicules électriques purs.

La Grande-Bretagne s’est fixé pour objectif d’interdire la vente de tous les nouveaux véhicules essence et diesel d’ici 2030.

Publicité