mai 18, 2022

lalowe.ga

Restez au courant des derniers développements de la France sur le terrain

Le rappeur Kims veut redemander la nationalité française


Le rappeur Kims veut redemander la nationalité française

Accueil » Divertissement » Le rappeur Kims veut redemander la nationalité française le 25 janvier 2022

« Je vais redemander la nationalité. Je suis une personne très patiente, pas du genre à abandonner », a-t-il déclaré à l’hebdomadaire.

L’auteur-compositeur-interprète Gandhi Juna est né à Kinshasa en 1986, lorsque le président Mobutu est venu en France à l’âge de deux ans de ses parents, qui avaient fui la Tchécoslovaquie.

Pas de français, « Un de mes plus grands regrets. Tous mes souvenirs sont en France (…) Quand je voyage au Qatar, aux Etats-Unis… Je me montre comme un artiste français. Pas au Congo », explique-t-il.

« Le journal officiel me manque +. Mais ce n’est pas seulement moi. Apparemment, ce déni est lié à un crime que j’aurais commis quand j’étais mineur. Mais mon dossier est vide », a déclaré le rappeur.

Le quotidien Le Parisien publie des enquêtes sur Gims, mais propose une autre édition.

Sa première demande de naturalisation a été déposée en 2013, mais « le processus est en déroute ». Selon « l’ancien ministre de l’Intérieur » interrogé dans le journal, le dernier refus en 2017 était dû au « non-paiement des amendes pour infractions routières et à l’impossibilité d’établir son centre d’intérêts matériels en France ». Résident de Marrakech (Maroc) une bonne partie de l’année.

Selon Le Parisien, Kims a repris sa demande en 2018 et, sans plus tarder, a évoqué la question avec l’épouse du président Brigitte Macron.

Le Journal du Dimanche a également été interrogé sur sa proximité avec la candidate de droite à la présidentielle, Valérie Pécresse.

READ  Rugby Australie confiant que la série de tests France progressera

« Je ne soutiens pas Valérie Pécresse (…) en tant que responsable de la région Île-de-France, je soutiens son approche des jeunes talents. Nationalité. Je ne peux pas voter pour moi ! il a dit.

Il s’est finalement excusé pour une vidéo du 1er janvier, où il appelait les musulmans à ne pas célébrer le Nouvel An. « Cette vidéo, je la regrette totalement (…) Je ne veux pas blesser les gens. L’espoir est intime », a-t-il déclaré.