septembre 22, 2021

lalowe.ga

Restez au courant des derniers développements de la France sur le terrain

Nouveau look pour le marché de gros de Saint-Etienne

Le plan de reconstruction du marché de gros de Saint-Etienne a été confié au groupe immobilier local Atrium. La nouvelle infrastructure sera composée de six halles : 4 300 m² chacune avec deux bases climatisées, quatre zones sèches, et un espace pour les industriels locaux comme le MIN Market de Toulouse.

« Le projet vendra environ 60 à 70 000 tonnes de produits par an et fournira une trentaine d’industriels créant plus de 200 emplois », couvrant une superficie de 16 000 m², dont les 10 000 m² nouvellement créés.

« La taille du futur marché de gros de Saint-Etienne n’est pas centralisée dans la région. Corbus a un marché de gros exclusivement pour les fruits et légumes et possède des magasins comme Metro, qui ne sont accessibles qu’aux professionnels. Ce sera la première fois en Rhône-Alpes -Auvergne que les talents seront concentrés dans de telles installations. Le directeur du groupe Atrium, Sebastian Bartholomew, explique :

Commentant les installations actuelles pour les fruits et légumes, Sebastian Barthelemy a déclaré : « Il est entièrement loué par des grossistes et des fabricants locaux et régionaux de Lower. Nous avons donc maintenu les locataires locaux, y compris les nouveaux locataires locaux et régionaux, grâce à ce plan structuré et professionnel mis en place. “

Groupe Atrium

Le projet se déroulera en trois phases : construction d’une halle aux fruits et légumes et d’un restaurant, démolition des locaux existants et construction de 5 autres halles.

Le coût du projet est de 17 millions d’euros [20 million USD], Hors taxes. Chemmaris, qui gère le marché MIN de Rungis, s’est vu confier la mission de gérer l’ensemble du marché de Saint-Etienne. Le nouveau campus devrait être opérationnel d’ici la fin de 2023.

READ  SLASSCOM lance avec succès un programme de recommandation mondial en France

La source: Citron. fr